Le Docteur Pagliano, dentiste à Bron,  est spécialisé dans la pose d’implants dentaires. Retrouvez sur cette page des informations sur l’implantologie.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine artificielle mise en place chirurgicalement dans l’os. Le but de ce traitement est de recréer les racines de dents ayant disparu. L’ implant, en titane, de forme vis, se base sur le principe d’ostéointégration.

Il existe plusieurs types d’implants dentaires :

  • L’édentement unitaire : un implant soutient une dent, ce qui évite de mutiler les dents voisines.
  • L’édentement intercalaire : deux ou plusieurs implants supportent les dents manquantes et rétablissent l’intégrité de l’arcade dentaire sans toucher les dents restantes.
  • L’édentement terminal : la pose de un ou plusieurs implants évite le recours à la prothèse amovible, pour remplacer les dents du fond.
  • L’édentement complet du haut et/ou du bas : peut être traité de deux façons: en prothèse amovible ,deux implants reliés par une barre ou supportant des systèmes de liaison, aident à la stabilisation de la prothèse amovible traditionnelle ; en prothèse fixée, 4 ou 6 implants  peuvent alors supporter une prothèse fixe, que l’on enlève alors pas , sans palais notamment pour la prothèse du haut.

Puis-je me faire poser des implants dentaires ?

La faisabilité de la prothèse sur implant est évaluée au moyen d’une étude pré-implantaire, assortie de bilan radiologique 3D réalisé dans notre cabinet afin d’évaluer la hauteur, l’épaisseur et la densité osseuse du secteur à implanter; un os de qualité, présent en quantité adéquate étant une des conditions nécessaires à la réussite du traitement implantaire.

Deux dents manquantes remplacées par deux implants
dentiste bron
dentiste bron

Des problèmes de santé généraux ou locaux peuvent, dans certains cas, contre-indiquer ce traitement; un bilan de santé voire des analyses peuvent être demandés. La prise de tabac est reconnue, comme facteur compromettant le processus d’osteointégration. Le projet prothétique pilote la pose des implants. Les techniques chirurgicales et implantaires sont bien codifiées.

Exécutées dans la limite des indications, sur des patients qui ne sont pas à risques, elles procurent des résultats prévisibles et maintenant comparables à la prothèse traditionnelle, en terme de longévité. Elles ne sont pas envisageables sans une maintenance constante. Elles sont formellement contre-indiquées chez les patients qui ne peuvent assurer un contrôle de plaque correct et qui ne se soumettent pas aux visites de contrôle.

Remplacement des dents par couronnes sur implants et réhabilitation de dents abimées
dentiste bron
dentiste bron

Comment une prothèse sur implant est-elle réalisée ?

La réalisation d’une prothèse sur implant se déroule généralement en 4 étapes :

  • La Pose Chirurgicale de l’implant :

Sous anesthésie locale, la mise en place répond à des exigences rigoureuses d’asepsie, de précision instrumentale, de vitesse lente de travail, d’irrigation abondante sous eau stérile. L’implant, encore appelé fixture, est mis en place à faible vitesse , en respectant les tissus osseux et gingivaux. Les suites opératoires sont moins douloureuses que pour une extraction dentaire. La fixture est mis en nourrice, complètement enfouie sous la gencive ou non, pour une durée allant de 4 à 6 mois, le temps que l’os se fabrique autour, assurant ainsi un ancrage solide.

  • La mise en fonction de l’implant :

La tête de la fixture est dégagée; la mise en place de la bague transginvivale assure un remodelage de la gencive péri-implantaire.

  • Empreinte pour la réalisation du pilier implantaire :

La fixture étant ostéointégrée et mise en fonction, la reconstruction prothétique peut débuter avec la réalisation du pilier implantaire, qui assure la liaison entre la fixture et la prothèse.

  • Empreinte pour la réalisation de la prothèse :

Les étapes de prothèses traditionnelles s’enchainent, qu’il s’agisse d’une prothèse fixée ou d’une prothèse amovible, pour aboutir à la réhabilitation envisagée en début de traitement. La durée moyenne du traitement est d’un an environ.La pose chirurgicale d’implants dentaires est un traitement dit N.R (non remboursable), ne faisant l’objet d’aucun remboursement de la part des caisses de sécurité sociale. Le coût des examens radiographiques liés à la pose d’implants dentaires (clichés intra-buccaux, examen radiographique 3D) n’est pas pris en charge par les caisses de sécurité sociale.

Découvrez également des informations sur la pose de prothèses, nos soins en tant que parodontologue, dentiste esthétique à Bron et sur le remboursement des soins dentaires. Découvrez également notre cabinet dentaire à Bron en images, notre dispositif de radiologie dentaire et nos conseils pour votre santé bucco-dentaire. Votre dentiste à Bron vous accueille aussi en cas d’urgence.